Arrêter la pornographie et la masturbation compulsive m’a permis de devenir plus adulte (témoignage)


Voici le témoignage d'Olivier, 45 ans, marié et père de famille, que j'ai accompagné




Dépendant à la masturbation depuis 10 ans et à la pornographie depuis l'adolescence, je désespérais de pouvoir m'en sortir. La consultation d’un sexologue ne m’avait pas permis de régler mes problèmes.


Mes dérapages survenaient principalement le soir, lorsque mes difficultés à m’endormir provoquaient de l’énervement. Bien sûr, j’avais aussi des accidents dans les situations de solitude chez moi avec un accès libre à Internet.


Je cherchais plus qu’une aide : un véritable accompagnement. Tanguy m’a permis de vivre un compagnonnage fraternel et bienveillant. Son soutien a été précieux et efficace.

La première étape a été pour moi de lui confier des choses intimes que je ne partageais qu’avec ma femme. Le simple fait d’en parler a été une première libération.


Tanguy m’a permis de prendre conscience que ce n’était pas mon corps qui était responsable de mes comportements addictifs, et que tout se jouait dans mon cerveau. J'ai appris à connaître et mieux appréhender ce personnage dans ma tête qui, lorsque j'avais des difficultés émotionnelles, m'invitait à fuir dans la masturbation et la pornographie. J’ai compris qu’il n’était pas plus fort que moi et que je ne devais pas non plus chercher à lutter frontalement contre lui. Avant, il me faisait peur et je lui obéissais. Aujourd’hui, je ne subis plus cette voix : je ne l’écoute même plus, tout simplement.


J’ai aussi découvert comment nommer ce qui se passe en moi et me reconnecter à mon corps.


Tanguy m’a appris à mieux repérer ces moments qui me faisaient « déraper », et à mettre en œuvre des stratégies pour en sortir. J'ai abandonné ma vision court-termiste de fuite. À présent, lorsque je prends conscience d’un malaise, je lis, je fais du sport, du bricolage ou du jardinage au lieu de me réfugier dans les comportements compulsifs. Fini le cinéma érotique qui tourne en boucle dans ma tête et se conclue par un dérapage synonyme de tristesse.


Tanguy m'a aussi accompagné dans la gestion des filtres sur mes appareils de navigation.


En une dizaine d’entretiens étalés sur plusieurs mois, j'ai vécu un chemin de libération. Je suis sorti de la peur du lendemain et je me sens plus ancré dans le présent. J’ai la sensation d’avoir repris mon existence en main, et de vivre à présent réellement ma vie. J’ai quitté mon doudou, mes sécurités et mon confort, et je suis devenu plus adulte. J’ai pris de la hauteur, et je me sais capable d’aller vers mes ambitions.


Il y a quelque temps, je suis resté tout seul chez moi pendant plusieurs jours. J’ai réalisé après coup que tout s’était bien passé. Je me suis fait cette réflexion : c’est faisable, je suis capable ! Ça a même été une expérience positive et agréable.

Quelque chose a changé dans ma vie et rien ne sera plus comme avant. Bien sûr, je reste vigilant. Je sais qu’il ne faut pas baisser la garde, mais je suis serein face à l’avenir. Si un dérapage ponctuel arrive, je sais que je peux remonter en selle tout de suite, sans écouter la petite voix qui me souffle que je ne suis qu’un raté. La spirale infernale de la honte et de la culpabilité est terminée !


Merci à Tanguy pour cette très belle mission. Surtout, n'hésitez pas à le contacter.