Pornographie : les protections les plus efficaces pour les téléphones, ordinateurs et tablettes...


Mettre en place des protections efficaces contre la pornographie sur ses appareils de navigation apparaît souvent comme un casse-tête. On abandonne avant même d'avoir commencé... Voici quelques solutions techniques qui marchent VRAIMENT.




« Pour une personne addicte, tous les chemins mènent au porno »


Quels contenus faut-il éviter ?


Les images pornographiques et érotiques bien évidemment mais aussi, dans l’idéal, l’ensemble des images contenant de la nudité.



Par quels biais peut-on accéder à ces contenus ?


De très nombreux cheminements, volontaires ou involontaires, plus ou moins directs et rapides, mènent jusqu’aux contenus pornographiques.


On peut y accéder par les canaux suivants :

  • Les sites à proprement parler pornographiques : les plateformes Youporn, Pornhub, etc. NB : Certains sites pornographiques peuvent utiliser une adresse anodine, ce qui leur permet d’échapper au contrôle ou de passer inaperçu sur un historique.

  • Les réseaux sociaux : Twitter, Snapchat, Tiktok…Il faut savoir que certains n’interdisent pas les continus pornographiques (c’est le cas de Twitter, par exemple).

  • La plateforme YouTube.

  • Les résultats de recherche d’images et de vidéo directement sur les moteurs de recherches. Attention, il existe de nombreux moteurs de recherche peu connus…

  • Les banques d’images/vidéo : Tumblr, Pinterest…

  • Netflix et les autres applications de films.

  • Les sites de streaming : on y trouve des films explicitement pornographiques et déclarés tels (aussi sur les sites de streaming gratuit).

  • Les sites de jeux (pornographiques) en ligne.

  • Les sites proxy.

  • De très nombreux sites (actualités, marchands, etc.), à travers les contenus eux-mêmes ou la publicité racoleuse (en quelques clics, on tombe sur des contenus de plus en plus explicites) : Ebay, etc.

  • Les proxy et vpn (pour des utilisateurs confirmés).



Se protéger du porno : quelles fonctionnalités sont nécessaires ?


1 - Possibilité d’interdire l’usage ou l’installation d’applications/programmes


2 - Sur tous les navigateurs : bloquer tous les types de sites permettant d’accéder à des nus (photos et vidéo) – c’est le plus difficile :

  • Les sites à proprement parler pornographiques.

  • Les réseaux sociaux.

  • Les moteurs de recherche qui ne peuvent pas être verrouillés en mode recherche filtrée.

  • Les banques d’images/vidéo.

  • Netflix et les autres applications de films.

  • Les sites de streaming

  • Les sites de jeux (pornographiques) en ligne.

  • Les sites proxy

  • De très nombreux sites (actualités, marchands, etc.), à travers les contenus eux-mêmes ou la publicité racoleuse (en quelques clics, on tombe sur des contenus de plus en plus explicites).


3 - Sur YouTube : bloquer en mode restreint / interdire l’accès si ce n’est pas possible.


4 - Sur les moteurs de recherche : verrouillage en mode Safesearch (recherche filtrée), ou impossibilité d’utiliser les moteurs qui ne permettent pas cette recherche filtrée.


5 - Fonction de reporting (cette fonction est capitale, car aucun contrôle parental ne peut évidemment bloquer 100 % des millions de sites présentant des photos ou vidéo de nus) : recherches effectuées, sites visités, temps passé.


6 - Temps d’écran et temps d’Internet : paramétrage des horaires et du temps passé.


7 - Blocage anti-désinstallation du contrôle parental.




Le « contrôle parental », seule solution vraiment efficace contre la pornographie

Pour atteindre cet effet exigeant, la seule solution vraiment pratique, réaliste et efficace consiste à utiliser un logiciel de contrôle parental. Cet outil permet en effet une gestion globale de l’appareil : connexion, paramétrages, navigateurs, moteurs de recherches, Youtube, gestion du temps d’écran et rapports d’activités.


Il existe de très nombreuses propositions sur le marché : Qustodio, Norton Family Premier, Kaspersky safe kids, Netnanny, 4teens, Parents dans les parages, etc. Qustodio, très connu, est souvent considéré comme l’un des meilleurs outils.


Ces contrôles ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients, que nous ne détaillerons pas ici (voir le site ensortir.fr/les-filtres-qui-marchent). Ils sont très inégaux. Certains possèdent des failles que les internautes avertis et déterminés (à commencer par les enfants) peuvent assez facilement déceler… tout simplement en cherchant sur Internet… D’innombrables tutoriels sur YouTube expliquent comment contourner les protections, comment découvrir le mot de passe Wifi de la box, etc.


Il faut noter aussi que les performances de ces systèmes peuvent varier sensiblement en fonction de l’appareil utilisé et de son système d’exploitation : ordinateur ou téléphone, Android ou iOS, PC ou Mac, tablette ou iPad.



Conclusion : privilégier le mixage


Je fais le choix de vous proposer les « mixages » suivants, adaptés à chaque type d’appareil de navigation, que Joseph-Marie Rouvière (josephmarierouviere-arobase-gmail.com) a conçus après avoir effectué des tests comparatifs extrêmement méticuleux. Notez bien tout de même que les technologies évoluent très vite et les tactiques mises en œuvre pour les contourner aussi. Veillez à vous tenir au courant des mises à jour !


Pour chaque type d’appareil, vous trouverez au moins une solution gratuite. Mais il ne faut pas hésiter à investir : pour quelques € par mois, on peut faire un saut qualitatif important.





Les recommandations pour protéger les appareils contre la pornographie :


Sur PC Windows (mais pas Linux) :

  • Forticlient (gratuit) : suite complète de sécurité pour ordinateur, comprenant notamment un filtrage d’Internet.

  • En complément, il est conseillé d’installer l’extension Spin Safe sur les navigateurs Chrome et Firefox. Elle permet d’améliorer le filtrage, notamment des images issues des banques de photos.


Sur smartphone et tablette Android :

Trois choix distincts sont proposés, chacun étant une combinaison :


Solution 1 (entièrement gratuite) :

  • Spin Safe (application de navigation sécurisée sur Internet).

  • Norton App Lock (application qui permet de contrôler l’accès aux applications et aux paramètres du système).

Solution 2 :

  • Spin Safe.

  • Filter Chrome (payant) : conçu pour gérer la fragilité vis-à-vis de la pornographie et le temps passé sur les applications.

Solution 3 (très adaptée pour les familles), et la plus efficace :

  • Spin Safe.

  • Boomerang parental control (payant, peu cher) : destiné aux parents pour contrôler l’utilisation du smartphone des enfants, il peut être utilisé aussi par un adulte. Les fonctionnalités sont nombreuses : historique des visites, gestion du temps d’écran, contrôle des applications, localisation, etc.


Sur ordinateur Mac-OSX :

  • Idem que pour un PC (Forticlient existe aussi en version Mac).


Sur iPhone et iPad :

Solution 1 (entièrement gratuite) :

  • Paramétrages de la fonction Temps d’écran dans les paramètres.


Solution 2 (très adaptée pour les familles), et plus efficace que la 1 :

  • Spin Safe.

  • Boomerang parental control (payant, peu cher) : destiné aux parents pour contrôler l’utilisation du smartphone des enfants, il peut être utilisé aussi par un adulte. Les fonctionnalités sont nombreuses : historique des visites, gestion du temps d’écran, contrôle des applications, localisation, etc.


Solution alternative sur les ordinateurs (PC ou Mac) :

  • Utilisation d’une session utilisateur.

  • Qustodio (payant).

  • Verrouillage Youtube en mode restreint.

  • Extensions Spin Safe sur les navigateurs Chrome et Firefox.


Les tutoriels détaillés pour mettre en place chacune de ces solutions sont accessibles sur le web (ils sont très bien conçus) : https://ensortir.fr/les-filtres-qui-marchent (si je recommande ce site, animé par des chrétiens, c’est pour la qualité et le sérieux de ses avis techniques).



Se protéger contre le porno : "Trop compliqué", "trop long"...


Une remarque pour finir : si vous prévoyez de ne passer que 5 minutes dans la mise en place de ces solutions, laissez tomber avant même d’avoir commencé... C’est une illusion de croire qu’on peut protéger un ordinateur ou un téléphone en quelques minutes, sans peine et sans efforts. Acceptez de consacrer un peu de votre temps à cette tâche ô combien déterminante, l’enjeu n’est pas neutre !